Glossaire essentiel des Bijoux

glossario-gioielleriaVoici notre glossaire de la nomenclature et de la terminologie des bijoux:

Alliage – Un composé de deux ou plusieurs métaux. Dans les bijoux, les métaux précieux sont généralement alliés afin de les rendre plus solides et plus durables. Le platine utilisé en bijouterie est généralement pur à 95%. Les 5% restants peuvent être composés d’iridium, de palladium, de ruthénium ou de cobalt.
Alliance diamant – Traditionnellement, ce terme fait référence à un design vieux de plusieurs millénaires où l’anneau est serti d’un rang de pierres précieuses. Aujourd’hui, il est le plus souvent offert pour marquer un anniversaire ou la naissance d’un enfant, même si nombreux sont ceux qui utilisent ces bagues comme alliances de mariage.
Artisan bijoutier joaillier en platine – Il s’agit d’un spécialiste du platine qui sait le travailler surtout lorsque le métal est chaud et malléable. Biseauté : Une surface qui a été coupé à un angle inférieur à 90 degrés.
Caratage – La mesure de poids utilisée pour les pierres précieuses. À ne pas confondre avec “Karat”, qui est une mesure de la pureté d’alliage d’or. Souvent abrégé en “ct”, un carat est égal à 200 milligrammes (un cinquième de gramme). Les pierres précieuses sont évaluées au centième de carat prés (un “point”). Par exemple, on dira d’une pierre de 0,25 carat qu’elle a 25 points. Le carat est l’un des «4 C» de la classification des diamants, les autres étant la pureté, la taille et la couleur.
Cartier, Louis – Petit-fils de Louis François Cartier, fondateur de la Maison Cartier à Paris, devenu rapidement l’un des leaders mondiaux de la bijouterie. La joaillerie doit à lui la vulgarisation de l’utilisation du platine au début des années 1900. Célèbre pour les motifs de guirlande durant l’époque édouardienne, Louis Cartier fût également influent au cours de la période Art Déco, ainsi que le concepteur de la première montre-bracelet.
Conquistador – Nom habituellement utilisé en référence aux soldats espagnols du 16ème siècle qui ont conquis les civilisations du Mexique, d’Amérique centrale et du Pérou.
Couleur – Lors de la classification des diamants, le critère “couleur” renvoie à l’absence de couleur dans un diamant. L’échelle de notation commence à D (incolore) et se termine à Z (légèrement coloré). Bien que certaines couleurs puissent être identifiées lors de l’évaluation d’un diamant G (dans des conditions de lumière idéales et par un professionnel), il semble incolore une fois monté, il est donc communément utilisé dans la bijouterie. La couleur est l’une des «4 C» de la classification des diamants, les autres étant la pureté, la taille et le caratage.
Fabergé, Carl – Joaillier légendaire des tsars, ce talentueux russe est devenu célèbre pour ses «œufs de Pâques» de renommée mondiale. De 56 au total et 44 encore conservés, ces œufs, ou le platine est protagoniste, ont été créés comme cadeau du Tsar à la Tsarine et au Tsarévitch dès Pâques 1884, chacun contenant une précieuse surprise. Les créations de Fabergé sont réputées pour leur savoir faire méticuleux et leur finitions merveilleuses dans les détails.
Facette – La surface polie d’un diamant ou d’une pierre précieuse.
Filigrane – Ouvrage délicat ajouré en bijouterie, fait de fins fils métalliques entrelacés et soudés.
Finition – La texture externe ou le polissage d’une pièce de bijouterie.
Hypoallergénique – Les métaux hypoallergéniques réduisent les risques de réaction allergique en limitant le potentiel irritant de certaines substances. Le platine est hypoallergénique.
Inclusion – Une imperfection naturelle à l’intérieur d’un diamant ou d’une pierre précieuse.
Iridium – Un des métaux de la famille du platine. Il est souvent allié avec le platine pour augmenter la malléabilité.
Janety, Marc Etienne – Bijoutier à la cour du Roi Louis XVI, Janety fut chargé de créer plusieurs pièces en platine pour le monarque français. Le seul objet reconnu aujourd’hui est un sucrier de platine datant de 1786, qui se trouve désormais au Metropolitan Museum of Art de New York City. Janety quitta Paris pendant la révolution française pour être rappelé en 1795 afin d’élaborer, à partir du platine, les standards de longueur et de poids du nouveau système métrique (mètre étalon et kilogramme étalon).
Karat – Abrévié “K”, le Karat fait référence à la pureté de l’or, qui est souvent allié à l’argent, au nickel, au cuivre ou à d’autres métaux afin d’améliorer sa malléabilité et durcir ce métal mou.
Louis XVI (1754-1793) – A régné sur la France de 1774 à 1792. Marié à l’archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche, il a envoyé des forces pour aider les colonies américaines durant la guerre révolutionnaire. Il est souvent cité pour avoir déclaré que le platine est le seul métal précieux digne des rois.
Luminosité – Décrit la brillance reflétée par un bijou.
L.C. Tiffany – Fils de Charles Lewis Tiffany qui créa la célèbre maison qui porte son nom, le designer Louis Comfort Tiffany a été un précurseur du mouvement Art Nouveau. Il acquit plus tard sa notoriété pour sa verrerie irisée Favrile.
Micro sertissage – Un sertissage utilisé de préférence au sertissage pavé lorsque les pierres précieuses sont particulièrement petites.
Monture – Le métal dans lequel les pierres précieuses sont serties.
Métal précieux – Généralement on regroupe le platine, l’or et l’argent sous cette appellation. Ce sont des métaux appréciés pour leur rareté, couleur et malléabilité.
Oxydation – Un processus au cours duquel le métal au contact avec l’oxygène se rouille. Le platine et l’or ne s’oxydent pas. Des impuretés dans des alliages à base d’or ou de platine peuvent s’oxyder mais pas les vrais métaux eux-mêmes.
Or gris – Créé grâce à l’alliage de l’or jaune avec du palladium, du nickel, du zinc et /ou de l’argent, l’or gris est souvent choisi comme alternative moins onéreuse que le platine. Il est généralement rhodié (le rhodium est un métal de la famille des platinoïdes) pour lui donner la même luminosité blanche que celle du platine.
Pierre centrale – La pierre précieuse principale, au centre de la bague.
Pureté – L’un des «4 C» du classement des diamants (les trois autres étant la taille, la couleur et le caratage ou poids), la pureté se réfère à l’absence d’imperfections dans la structure cristalline d’une pierre. Lors de la classification des diamants, l’échelle de classification va de I (où les imperfections ou «inclusions» visibles peuvent être identifiés à l’œil nu) à FL (qui signifie “sans inclusion à la loupe 10x par un professionnel).
Les diamants SI – Sont utilisés en bijouterie, surtout sur les bijoux sertis de nombreux petits diamants. La classification SI indique que les inclusions ne peuvent pas être vues à l’œil nu, mais sont identifiables avec une loupe de grossissement 10 fois par un professionnel.
Les diamants de pureté VS – Sont de qualité supérieure et sont fréquemment utilisés dans la bijouterie. La classification VS indique que de petites inclusions sont difficiles à voir avec une loupe de grossissement 10fois par un professionnel.
Les diamants de pureté VVS – Sont encore plus rares et sont utilisés dans la bijouterie fine et la joaillerie. La classification VVS indique que de petites inclusions sont très difficiles à voir avec une loupe de grossissement 10 fois par un professionnel.
Pierre précieuse – Structure de minéraux cristallisés (naturels ou synthétiques) utilisés dans la fabrication de bijoux. Cela inclut toutes les pierres précieuses ou semi-précieuses mais exclut tous les types de plastique et de verre.
Poli mat – Un polissage obtenu en brossant la surface du métal afin d’obtenir de très fines rayures parallèles. Très utilisé aujourd’hui pour la bijouterie en platine, il est quelque fois confondu avec le poli satiné.
Palladium – Fait partie de la famille des platinoïdes. Le palladium a une couleur blanc argenté mais il est moins rare et donc moins précieux que le platine.
Pavé – D’origine française, le terme pavé est utilisée dans toutes les langues et veut dire que les pierres sont assemblées très proches l’une de l’autre pour ressembler à une rue pavée de pierres.
Poli satiné – Une finition obtenue en brossant le métal pour créer de minuscules lignes parallèles. Procédé fréquemment utilisé sur les bijoux en platine, on le confond souvent avec le poli mat.
Rareté – Ceci ne concerne pas uniquement la rareté d’un métal mais aussi la demande qui en est faite dans d’autres domaines que la joaillerie. Par exemple, les approvisionnements de platine et palladium sont très limités mais le platine est utilisé dans beaucoup plus de secteurs que le palladium. La médecine et l’industrie se disputent ce métal déjà rare. Une demande plus élevée face à une offre plus rare fait monter le prix du platine.
Sertissage biseau – Un sertissage où la pierre précieuse est placée dans un cadre en métal surmontant la pierre. Sertissage clos : Lorsque la pierre est maintenue en place sans l’utilisation de griffes ou de boules et se situe au niveau de la surface du sertissage.
Style Guirlande (Garland) – En vogue durant la belle époque, ce style (qui comprend des nœuds et rubans fut mis à l’honneur par la maison Cartier qui proposa d’élégantes collections en platine.
Sertissage pavé – Un procédé de sertissage qui consiste à créer des petits trous d’une certaine dimension dans le métal afin d’y accueillir les pierres précieuses, Les pierres sont ensuite «bloquées» ou serties grâce à des petites boules de métal créées à partir du métal en excès. Aujourd’hui, ce terme est utilisé pour tous les sertissages similaires.
Saphir – Cette pierre précieuse, d’une grande dureté fait partie de la famille des corindons. Elle est l’une des 4 pierres dites précieuses, les autres étant le diamant, le rubis et l’émeraude. Le saphir existe dans une multitude de couleurs attirantes et les tons de bleu et rose sont très demandés de nos jours.
Vintage – Un grand classique, remarqué par son excellence, son âge et son attractivité.